Quelques nouvelles des vendanges au Château du Cléray

Découvrons ensemble l’évolution des vignes au Château du Cléray, dans le Muscadet

 

L’été s’achève doucement, le temps de la rentrée est déjà venu. Si cette période est placée sous le signe du renouveau pour tous, elle l’est tout particulièrement pour nos viticulteurs, chez qui rentrée rime avec récolte.  Dans les caves, tout est prêt pour les vendanges, qui ont d’ailleurs commencé le 6 septembre dernier au Château du Cléray. Le millésime 2018 se présente sous les meilleurs auspices et se dévoilera peu à peu !

Et si nous profitions du début des vendanges pour revenir sur cette année viticole ?

Un hiver clément

Dans le vignoble de Nantes, la fin de l’hiver dernier a été bien pluvieuse !  Les nombreuses pluies ont permis de combler le déficit en eau que nous connaissions depuis la fin de l’été 2017 et ainsi d’aborder le nouveau cycle végétatif plus sereinement.

Un printemps prometteur

 

 

Le printemps, quant à lui, a été un peu tardif en 2018. L’hiver prolongé a légèrement retardé l’apparition des premiers bourgeons, qui se sont laissés découvrir au début du mois d’avril. Les belles journées ensoleillées qui ont suivi ont permis d’effacer ce retard… La vigne poussait alors à vue d’œil ! Ce printemps a été très agréable: toutes les conditions étaient réunies pour permettre à la vigne de croître de façon optimale. Les gelées printanières ont d’ailleurs épargné notre domaine et nos vignes cette année, quel soulagement !

 

Une météo estivale idéale

 

La vigne est entrée en fleurs au début du mois de juin dernier, s’en sont alors suivis les pronostics concernant la date de début des vendanges…

Les fortes chaleurs du début de l’été ont amené avec elles deux orages. Là encore, nous avons été épargnés par la grêle et avons pu bénéficier des précipitations, l’idéal pour éviter la sécheresse.  L’état sanitaire de la vigne étant bon, nous étions sereins quant à l’apparition de maladies, car le vent et le soleil ont asséché rapidement l’humidité ambiante.

Pour protéger le jardin d’Eolie des attaques de maladies, nous avons (sur 1/3 du vignoble) effeuillé la vigne pour permettre une meilleure aération et un meilleur ensoleillement.

La fin du printemps et le début de l’été sont des périodes intenses dans la vigne. Cette année au Château du Cléray, nous avons  ainsi planté environ 5 Hectares de Chardonnay et fait une vendange verte sur la parcelle du « Vallet »: le cru du Château du Cléray.

 

 

Ainsi, nous avons limité la quantité au profit de la qualité, afin de permettre une meilleure concentration.

 

Une meilleure protection de notre vignoble

Soucieux de la protection de l’environnement, nous avons, en 2018, apporté quelques changements dans nos pratiques du travail de la vigne. Cette année, les sols ont été travaillés de façon mécanique sur environ 20 Hectares et avons permis un enherbement naturel sur le reste du jardin. Aussi, nous avons installé une protection biologique (confusion sexuelle) sur ¼ de la propriété afin d’éviter que les insectes endommagent les bourgeons au printemps.

 

 

Maintenant, les vendanges !

 

 

Le travail des hommes et la clémence de la météo ont permis d’appréhender les vendanges de l’année 2018 avec confiance ! Quel bonheur de pouvoir bientôt vous proposer des vins toujours plus qualitatifs !

Et si vous êtes curieux et que vous souhaitez découvrir les vins du Château, rendez-vous par ici : https://fr.sauvion.com/boutique.html !

 

A très bientôt au Château du Cléray !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*