Un détour par Saint Emilion

25 juin 2020

Cathie Bichon « responsable Bordeaux sur l’Asie pour Crus et Domaines de France »et Sébastien Villenave « responsable technique dans le vignoble sur les propriétés famille Helfrich de la rive droite « , vous présentent

Château Cantin, Saint Emilion Grand Cru.

  Qu’est ce que l’épamprage ?

C’est dans cet havre de paix, au cœur de notre vignoble de 33 hectares sur 1 seul tenant avec vue sur la bâtisse datant du XVIIIe siècle que Cathie et Sébastien nous expliquent qu’est ce que l’épamprage?

Notre vignoble est composé en majorité de merlot (90%) et de cabernet franc.

Merlot, cépage emblématique des plus grands vins de la rive droite, il couvre environ 60% des plantations.

Les vins du Château Cantin  se caractérisent par une robe rubis profond aux reflets grenats, elle est chatoyante, très attrayante.

Le nez est dense, avec beaucoup de finesse, de classe, sur des notes de fruits rouges frais, de figue, de pruneau cuit, des notes florales avec la pivoine; ce nez se dévoilera encore davantage avec le temps pour  dévoiler des notes d’élevage d’une grande classe avec des touches de cacao, des tonalités grillées,  d’amande, une pointe de cèdre. En bouche, c’est un vin incomparable, dense, les tanins sont d’une finesse et d’une profondeur incroyable avec une typicité qui les caractérise très bien, la matière est enveloppée dans une texture souple et pleine, la finale est très longue avec des notes mentholées.  La capacité de garde de ces vins est grande.

Revenons à notre épamprage, il est réalisé entre le débourrement et la floraison en 1 ou 2 fois. S’il est réalisé trop précocement, il peut être nécessaire de repasser pour supprimer les pampres qui sortent tardivement. S’il est réalisé trop tardivement, le travail est plus long et plus difficile.
Le merlot émet plus de pampres que d’autres cépages, il est important de pratiquer l’épamprage avec minutie afin :
  • d’éliminer des rameaux non fructifères et de contrôler la vigueur de la vigne
  • de limiter l’encombrement des souches, de permettre une meilleure aération de la végétation, un meilleur état sanitaire en réduisant notamment le risque de contaminations primaires de mildiou

Pour en savoir plus 

A très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*