Loire : les vendanges 2020 expliquées par notre œnologue

Les vendanges 2020 touchent à leur fin dans la Loire et les premiers jus récoltés reflètent le climat très favorable de cette année. Pierre-Jean Sauvion, notre œnologue, a retracé, saison par saison, l’évolution atypique des vignobles de la région.

Comme partout en France, l’hiver 2019 a été très doux et les vignes se sont réveillées dès mars sous un magnifique temps ensoleillé.

Initialement prévu le 15 août, le début des vendanges a pris du retard à cause de la sécheresse mais les maturités se sont rapidement débloquées grâce aux pluies survenues au milieu du mois. Ainsi, la récolte a pu commencer le 24 août avec les cépages de base du Crémant, suivie de près par les Muscadets et le Haut Poitou.

Malgré un “retard”, le millésime 2020 restera dans les annales en termes de précocité.

La météo de septembre a été très clémente avec des nuits fraîches et des journées ensoleillées ce qui a notamment permis aux vignes d’atteindre l’équilibre optimal sucre/fraîcheur et maturité aromatique.

Dès mi-septembre, la cueillette s’est alors poursuivie par le Rosé d’Anjou, le Cabernet d’Anjou, ainsi que les vins rouges du Val de Loire. L’état exceptionnel des vignes, a permis une récolte extrêmement qualitative pour les rouges.

Comme l’a indiqué Pierre-Jean, les premiers jus récoltés sont à la hauteur de ses attentes malgré des rendements légèrement plus faibles que l’année précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*